La côte ouest

Cala Vedella et ses environs

La côte ouest, entre Cala d‘Hort et Sa Galera

L’ouest d’Ibiza était auparavant très peu habité. Ce terrain montagneux et boisé n’attirait personne, malgré les très belles plages. Bien sûr, aujourd’hui tout a changé.

De nombreuses stations touristiques se partagent le littoral. Presque aucune parcelle de terre n’est restée inutilisée entre l’Urbanización Sierra Mar und Cala Coral. La région de Cala d’Hort, en revanche, est encore largement épargnée par les constructions.

Si l’on a dû renoncer à construire des hôtels de quatre étages serrés les uns contre les autres le long de la côte ouest, c’est parce les stations touristiques se trouvent à flanc de colline. Elles sont malgré tout visibles de loin et impactent la beauté du paysage.

Cette région de l’île est surtout adaptée aux vacanciers qui recherchent la tranquillité. Ce n’est pas ici que l’on peut profiter de la vie nocturne trépidante d’Ibiza.

Dans l’arrière pays, à quelques kilomètres de la côte se trouve Sant Josep de sa Talaia, un petit village doté d’une église et de quelques monuments.

Le long de la côte ouest

Cala Carbó est la station touristique la plus proche de Cala d’Hort. Entre les deux s’étend un grand espace encore préservé des constructions. Cette petite station se trouve à droite de l’impasse qui mène à la plage du même nom. Les maisons sont grandes et bien espacées les unes des autres. La station possède également deux petits hôtels. En retournant sur la route principale depuis Cala Carbó, vous passerez près de quelques constructions qui font en fait partie de l’arrière pays de Cala Vedella.

Cala Vedella

C’est une des plus grandes stations de la côte ouest.

Les maisons de vacances s’étendent jusqu’à deux kilomètres de la plage. On peut avoir une vue imprenable sur Es Vedra depuis certains logements situés dans la partie la plus au sud de la station. Il n’y a pas vraiment de centre ville, seulement une zone avec quelques boutiques et restaurants à proximité de la plage qui a donné son nom à la station. De nombreuses maisons de vacances sont construites sur les collines entourant la crique et jouissent ainsi d’une vue magnifique. De petits bateaux sont amarrés à quelque distance de la plage. L’eau est d’un bleu intense et les reliefs montagneux bien verts.

Une route à droite de la baie permet de grimper en haut de la colline, d’où s’offre un beau panorama sur toute la crique : la destination idéale d’une petite promenade en amoureux, surtout en fin de journée.

La route continue jusqu’à un croisement où l’on peut prendre une voie qui longe la côte, ce qui est assez rare à Ibiza. Autre fait plutôt surprenant : il y a une piste cyclable presque tout le long de cette route.

Des bifurcations conduisent à diverses résidences et maisons de vacances, il arrive même que la route traverse des stations. Parfois sinueuse et pentue, cette route est assez pénible. Le point de vue juste avant Punta Roma offre une belle occasion de faire une petite pause sur un banc et de profiter du panorama sur la mer. Par temps clair, on peut même voir les rivages de l’Espagne. Cela vaut aussi la peine de faire un petit crochet par Cala Moli. On atteint ensuite les stations de Sa Galera I et Sa Galera II, avec de grands parkings de chaque côté de la route. De l’extérieur, il n’y a pas grand chose à voir.

En direction de Cala Tarida, de grandes stations touristiques sont en cours de construction. Ainsi, encore plus de gens pourront réaliser leur rêve de séjourner en maison de vacances.

Sant Josep de sa Talaia – Une petite ville dans l’arrière pays

Depuis la côte, plusieurs routes s’enfoncent dans les terres : elles mènent toutes à Sant Josep de sa Talaia. Cette petite ville s’est développée autour de son église fortifiée, typique d’Ibiza. Sant Josep est le siège administratif du territoire communal qui inclut toute la région sud de l’île d’Ibiza, avec ses importantes zones touristiques. Mais rares sont ceux qui passent leurs vacances à Sant Josep même. En haute saison, des bus remplis de vacanciers font tout de même halte dans cette petite ville, pour découvrir son patrimoine : la fameuse église fortifiée et quelques constructions traditionnelles. On y trouve aussi des cafés et des boutiques. Sant Josep est située au pied de la plus haute montagne de l’île, le Sa Talaia de Sant Josep, qui culmine à 475 mètres. Les randonneurs invétérés ne peuvent bien sûr pas s’empêcher de s’y rendre, mais le début du sentier est difficile à trouver. Et par les températures estivales que connaît Ibiza, il existe des choses plus agréables à faire.

Autres activités et lieux à découvrir :

On trouve dans le sud et le sud ouest d’Ibiza d’importants sites archéologiques, notamment Sa Caleta et Ses Païsses de Cala d’Hort.

Laissez vous enchanter par Es Vedra, l’île magique, en la contemplant depuis la plage de Cala d’Hort. De plus, le trajet permet de faire, à l’aller ou au retour, un petit crochet par la Torre des Savinar. Ceux qui aiment les bâtiments abandonnés pourront aller admirer les ruines, relativement récentes, d’une ancienne discothèque, le Festival Club. Coordonnées GPS : 38.931410, 1.305065. L’accès à l’intérieur est évidemment interdit. Les amoureux de la nature, quant à eux, trouveront une mine d’informations à Casita Verde (à certaines dates seulement). Ce centre éco éducatif montre comment un mode de vie durable et auto suffisant, presque sans apports extérieurs, est possible. Il propose également des démonstrations assez impressionnantes de revalorisation des déchets.

Stations_balnéaires_le_long_de_la_cote

Stations balnéaires le long de la côte

cyclistes

Cyclistes

Sa_Galera

Sa Galera