Les musées de la ville d’Ibiza

Cela vaut vraiment le coup de visiter Dalt Vila, ne serait-ce que pour se promener dans ses petites rues. Les amateurs d’art et d’archéologie ont d’autant plus intérêt à prévoir une escapade dans la vieille ville, car avec tous les musées, ils sont sûrs de se régaler.

Museu Monogràfic Puig des Molins (Museo Monográfico Puig des Molins) – Vestiges archéologiques

Le musée le plus important est celui de la nécropole. Vous trouverez des informations détaillées sur la page qui lui est consacrée.

MACE – Museu d’Art Contemporani d‘Eivissa (Museo de Arte Contemporáneo) – Art moderne

Ouvert en 1969, ce musée d’art moderne propose des expositions temporaires et permanentes. Vous pourrez y contempler des dessins, des gravures, des affiches, des vidéos, ainsi qu’une petite collection de photographies.

Le musée se situe dans la partie inférieure de la vieille ville. Le bâtiment qui l’abrite se compose de deux parties. Il y a tout d’abord l’ancienne bâtisse, sur un bastion : les armes et la poudre à canon autrefois entreposées ici ont aujourd’hui laissé place aux œuvres d’art. Les salles d’exposition sont restées sobres et fonctionnelles, comme à l’origine. On a ensuite complété cet ancien bâtiment avec une construction plus récente, qui a ouvert en 2012. Pour ne pas surcharger le site, une grande partie des aménagements a été faite sous terre. Lors des travaux, des vestiges archéologiques ont été découverts : ils ont par la suite été intégrés au musée.

Les œuvres de l’exposition permanente ont été créées entre les années 1960 et l’époque actuelle. Les artistes sont aussi bien des locaux, comme Antoni Mari Ribas, qui est né à Ibiza, ou Erwin Bechtold, originaire de Cologne résidant à sur l’île, que des étrangers de l’autre bout du monde, des Japonais par exemple.

Auparavant, la biennale Ibizagrafic, une manifestation artistique, avait lieu dans les locaux du musée. Quelques-unes des plus belles œuvres présentées à cette occasion font aujourd’hui partie de l’exposition permanente.

À Ibiza, l’art moderne s’est également exprimé à travers « Grupo Ibiza 59 », un groupe qui rassemblait des artistes vivant sur l’île et qui a existé de 1959 à 1964. Erwin Bechtold, mentionné ci-dessus, en faisait partie.

Museu Puget (Museo Puget) – Représentations artistiques de la vie à Ibiza

Les œuvres exposées sont signées Narcís Puget Viñas (1874-1960), artiste originaire d’Ibiza, et Narcís Puget Riquer (1916-1983), son fils. Le Museu Puget se trouve dans une imposante demeure de Dalt Vila, qui était connue sous le nom de Can Comasema avant d’être transformée en musée. Les pièces de cette belle maison ont dû être adaptées aux besoins du musée, mais certains éléments ont pu être conservés, par exemple l’agencement des pièces : c’est pour cette raison que l’exposition est répartie dans onze pièces différentes, assez petites pour la plupart. Le musée compte environ 130 œuvres d’art : dessins, peintures à l’huile et aquarelles. Elles sont devenues propriétés de l’État en 1997 par le biais d’une donation.

Cela vaut la peine de visiter ce musée, même si vous n’êtes pas amateur d’art, car beaucoup de peintures à l’huile et d’aquarelles donnent un aperçu très vivant de la vie ibizienne avant qu’elle ne soit complètement chamboulée par l’arrivée du tourisme. Les œuvres sont rassemblées par thème : vie rurale, rites et costumes, femmes, ruelles de la ville d’Ibiza…

Casa Broner – Maison typique de l’architecture des années 1960

Erwin Broner, peintre et architecte (1898 – 1971), a construit sa maison dans le quartier de Sa Penya en 1960.

Il a conçu de nombreuses habitations répondant à la fois aux critères de l’architecture traditionnelle ibizienne et au style du Bauhaus. Parfait exemple de l’architecture moderne, sa maison de 1960 est désormais ouverte au grand public. Elle est meublée et aménagée de manière à donner une image détaillée du style et du design de l’époque. Construite au bord de la falaise, cette maison n’est pas facile à trouver, et accessible uniquement par de petites rues sinueuses.

La Casa Broner est actuellement fermée pour travaux. (Dernière mise à jour : janvier 2018)

Centre d’Interpretació Madina Yabisa (Centro de Interpretación Madina Yabisa) – Ibiza à l’époque mauresque

Ce musée vous fournira de nombreuses informations sur la période où Ibiza était sous la domination des Maures. Le bâtiment qui abrite le Centre d’Interpretació date du XIVe et du XVe siècle ; lors de sa rénovation, des vestiges de construction remontant à l’époque mauresque ont été découverts.

Ces restes de murs ont donc été dégagés et font aujourd’hui partie de l’exposition. Dans les vitrines, vous pourrez également contempler de petits objets trouvés par les archéologues, comme des bijoux. Un dispositif audiovisuel fournit le contexte historique et les explications, ainsi que quelques informations supplémentaires sur l’évolution de la ville et de ses fortifications.

Casa Colom – Spéculations sur le lieu de naissance de Christophe Colomb

Ce petit musée se trouve dans une maison tout à fait banale.

Les spécialistes s’accordent à dire que Christophe Colomb, l’homme qui a découvert l’Amérique, est né à Gênes. Cependant, il y a beaucoup d’autres théories sur des lieux de naissance potentiels. Ce musée simple et sobre présente les différents indices qui défendent la théorie d’un Christophe Colomb ibizien.