Catedral Santa Maria de La Nieves

La cathédrale d’Ibiza à la loupe

Vous trouverez sur cette page des informations détaillées sur le plus important édifice sacré de toute l’île. Vous découvrirez l’explication de son nom surprenant, la description de ce que l’on peut voir à l’intérieur et la date à laquelle elle est passée du rang d’église à celui de cathédrale.

De la neige à Ibiza ? – Le nom de la cathédrale

Le nom complet de la cathédrale est « Catedral Santa Maria de la Nieves », ce qui signifie en français « Cathédrale de Sainte-Marie des neiges ». Mais d’où vient ce nom ? En 1234, quand Ibiza était encore sous domination mauresque, les chrétiens espéraient pouvoir la conquérir. Ils ont alors signé un pacte, promettant de bâtir une cathédrale consacrée à la vierge s’ils parvenaient à s’emparer de l’île.

Ils ont pris possession d’Ibiza le 8 août 1235 et ont tenu leur promesse. Dans l’église catholique, il y a de nombreuses fêtes dédiées à Marie ; beaucoup sont très connues, et d’autres le sont moins. Or, la conquête a eu lieu quelques jours à peine après la fête de Sainte-Marie des Neiges. Voilà pourquoi la cathédrale porte ce nom !

Construction et évolution de l’église

La cathédrale ne peut pas passer inaperçue : elle trône au sommet de la vieille ville. C’est pour cette raison que les Maures avaient érigé une mosquée à cet endroit, et on pense même que c’était déjà un lieu de culte bien avant.

Une fois qu’Ibiza a été conquise par les Européens, il a fallu attendre un certain temps avant que les travaux de construction commencent : dans les premiers temps, les rares ouvriers disponibles sur l’île avaient plus important à faire. C’est donc au XIVe siècle que l’église a vu le jour. Elle était de style gothique et ne possédait qu’une seule nef. Au XVIIIe siècle, soit 400 ans plus tard, elle avait grand besoin d’être rénovée. Certains éléments ont alors été supprimés, et l’église correspond aujourd’hui aux critères du style baroque.

À l’intérieur de l’église

Tout de suite à droite à l’entrée, on ne peut pas rater la sculpture de Jésus dans un cercueil de verre. Des plaques commémoratives sont fixées devant et au-dessus. La nef (c'est-à-dire la partie centrale avec les bancs) est bordée de huit chapelles. L’une d’entre elle est consacrée à saint Ciriaque, et sa construction est antérieure à celle de l’église : elle a commencé dès le jour de la conquête de l’île.

L’espace derrière l’autel, que l’on appelle abside, contient cinq autres chapelles. Il est intéressant de constater qu’elles portent toutes des noms de saints qui ont également été donnés à d’autres églises de l’île ; celles-ci ont ensuite à leur tour donné ce nom au village où elles se trouvaient.

Il était courant, à l’époque, d’enterrer des morts directement sous l’église. Les familles les plus distinguées possédaient des caveaux situés sous les chapelles de la nef où elles enterraient leurs proches décédés.

La cathédrale possède aussi un clocher. Avant que la ville ne soit fortifiée, il servait également de tour de guet.

L’évêché d’Ibiza

Le 30 avril 1782, le pape Pie VI fait d’Ibiza un évêché. L’église est donc élevée au rang de cathédrale. Mais moins de 100 ans plus tard, en 1851, le siège épiscopal est de nouveau fermé par souci d’économie, pour finalement être rouvert en 1949. Ibiza possède encore actuellement le titre d’évêché.

Le musée

Un musée est rattaché à l’église. Des images sacrées, des œuvres d’art ainsi que des objets liturgiques y sont exposés. Ils remontent à différentes époques, du XIVe siècle à nos jours.

Interieur_eglise

L’intérieur de l’église

autel

L’autel