Es Vedrà

Une île rocheuse aux pouvoirs magiques, à deux pas de l'Atlantide

C'est à deux kilomètres de la côte sud-ouest d'Ibiza que se dresse au-dessus des flots Es Vedrà, l'île magique. Si sa superficie n'est que d'un demi-kilomètre carré, son sommet culmine à 380 mètres d'altitude. La petite île d'Es Vedranell qui est juste devant atteint quant à elle 126 mètres.

De nos jours, Es Vedrà est inhabitée. Il y a quelques années, elle était encore peuplée de chèvres errantes mais leur voracité a fini par représenter un danger pour la végétation de l'île et il a fallu les abattre début 2016. Des espèces d'oiseaux rares, comme le faucon d’Éléonore, peuvent nicher en toute tranquillité, loin des hommes, dans les rochers escarpés.

Au XIXe siècle, Francis Palau y Quer, un moine carmélite, a vécu quelque temps en ermite sur cette île.

Une île aux pouvoirs magiques

On dit qu'Ibiza est une île magique, mais les pouvoirs d'Es Vedra sont bien plus puissants. La légende raconte que dans l'Antiquité, des sirènes attendaient sur les rochers pour attirer les marins, qui se jetaient à l'eau et se noyaient. Seul Ulysse, grâce à sa ruse, a pu leur réchapper.

Aujourd'hui, nous disposons de meilleurs instruments de navigation, comme la boussole, et les sirènes ne peuvent plus causer d'ennuis à personne. Mais l'île a conservé tout son mystère : dès qu'un bateau s'en approche, l'aiguille des boussoles se met à tournicoter dans tous les sens. Pourtant, on n'y trouve aucune roche magnétique. Et bien sûr, ce phénomène étrange disparaît dès qu'on tente de l'étudier... Entre-temps s'est ouverte une ère nouvelle, celle de l'aviation, mais là encore, il est recommandé de se méfier d'Es Vedrà.

Et pour finir, ajoutons que sous l'île se trouve une base extraterrestre. La plupart du temps, les décollages et atterrissages d'ovnis passent inaperçus, mais pas toujours. Jusqu'à présent, les ovnis n'ont jamais posé problème, sauf une fois où un avion de ligne s'est retrouvé dans une situation critique par leur faute.

Le géant d'Es Vedrà

Un conte traditionnel révèle qu'auparavant, l'île rocheuse d'Es Vedra était habitée par un géant.

Découvrir Es Vedrà

Il est possible de contempler Es Vedrà depuis certains points de la côte d'Ibiza, mais malheureusement, les plus beaux panoramas ne sont accessibles qu'avec votre propre voiture ou dans le cadre d'un voyage organisé. Une autre solution est de passer la journée à Cala d'Hort, une petite plage d'où l'île est bien visible.

À l'aller ou au retour, n'hésitez pas à faire un crochet par la Torre des Savinar, où la vue sur Es Vedrà est magnifique. Il y a un parking au bord de la route qui relie Cala d'Hort à Sant Josep de sa Talaia : il n'est qu'à quelques centaines de mètres de la tour. Mais faites attention, les pouvoirs magiques d'Es Vedrà atteignent même le parking et font exploser les vitres des voitures et disparaître les objets à l'intérieur. La preuve de ce phénomène, qui se répète tous les ans, a été apportée à plusieurs reprises, et les éclats de verre au sol devraient convaincre jusqu'aux plus rationnels d'entre vous.

Pour contempler Es Vedrà, la dernière alternative est de s'en approcher en bateau. Ce type d'excursions est proposé à différents endroits de l'île.

L'Atlantide

Pas loin de la Torre des Savinar, il y a un autre endroit à visiter : l'Atlantide. C'est une ancienne carrière au bord de la mer, dans un lieu isolé. On y a autrefois extrait les pierres qui ont servi à construire les remparts de la ville d'Ibiza, ce qui explique ces formes taillées dans les rochers. Avec un peu d'imagination, ce n'est pas difficile d'y voir les vestiges de la légendaire ville de l'Atlantide.

Inspirés par la proximité de la ville engloutie, des visiteurs ont fait des sculptures en pierres ou gravé des motifs dans les parois rocheuses. On peut déjà voir quelques-unes de ces petites œuvres sur le chemin qui mène à la carrière.

Cependant, ce n'est pas facile d'accéder à cette ville de légende. Pas très loin du parking, le chemin se sépare en deux : il faut prendre à gauche et passer devant la butte de la Torre des Savinar. À un moment, le sentier arrive à un endroit où il est possible de descendre vers le rivage – pas de doute possible, c'est vraiment le seul endroit. Partout ailleurs, la côte est dangereusement à pic. Si vous vous retrouvez devant une falaise, c'est que vous vous êtes trompé et qu'il faut faire demi-tour.

C'est plus facile de descendre que de monter ! Pour visiter l'Atlantide, assurez-vous d'être en bonne condition physique, d'emporter assez d'eau et d'y aller au moment de la journée le mieux adapté.

es_vedra

Vue sur Es Vedrà depuis Ibiza

torre des savinar

Es Vedrà et Torre des Savinar au premier plan

es_vedra_soir

Es Vedrà à la tombée du jour

retour_d_atlantide

Le chemin pour revenir au parking depuis l'Atlantide (il y a quelqu'un tout en haut, avec un t-shirt blanc)