Faune et flore

Les plantes et les animaux d'Ibiza

La forêt méditerranéenne

Les régions montagneuses d'Ibiza sont recouvertes d'arbustes et de buissons.Ces forêts sont typiquement méditerranéennes : le sol est sec, souvent rocheux, et il y pousse des pins d'Alep, des pins parasols et des genévriers de Phénicie. Ces derniers, appelés « savina » en catalan, sont particulièrement marquants : sous forme d'arbre ou de buisson, ils mesurent environ 5 mètres de haut. Leur tronc est souvent tordu, parfois même tortueux, et leur bois, très dur, est particulièrement adapté à la construction de maisons et de bateaux.

Au pied de ces arbres poussent de petits buissons. C'est de la plupart de ces arbustes que sont tirés les fameux aromates de la cuisine méditerranéenne. Ce sont aussi eux qui font d'une promenade en forêt une véritable expérience olfactive. Dans l'air flotte le parfum du romarin, du thym et du genévrier.

Le paysage rural méditerranéen

À la campagne, les maisons sont souvent entourées de champs où pâturent des chèvres, à l'ombre des oliviers, des amandiers et des figuiers. En été, il y a peu de végétation et on voit apparaître la terre rouge. Quand une grande partie de la France est encore plongée dans le froid et couverte de neige, durant les premiers mois de l'année, beaucoup d'arbres sont déjà en fleurs ici. Les fleurs d'amandier, que peu de touristes ont l'occasion de voir, sont particulièrement belles.

Les animaux

Quand on visite Ibiza, on remarque très vite la présence des lézards. Il y en a presque partout, surtout au soleil, sur les rochers. Ils apparaissent subitement pour disparaître aussitôt. Le lézard est devenu le symbole d'Ibiza : on le retrouve sur presque tous les souvenirs et vêtements des boutiques. Mais sinon, il n'y a pas beaucoup d'animaux terrestres en liberté sur l'île. Le point positif, c'est qu'il n'y a pas d'animaux venimeux – selon la légende, ils ont tous été chassés par le dieu Bès. Il arrive cependant que des méduses viennent contrarier les baigneurs ou s'échouer sur des plages à certains endroits.

Il y a une plus grande variété chez les oiseaux. Certaines espèces rares, comme le faucon d'Éléonore, le goéland d'Audouin ou le puffin viennent nicher dans les falaises. Les salines, en particulier, sont un véritable eldorado pour les ornithologues : les oiseaux migrateurs y font étape au printemps, quand ils remontent vers le nord.

Arbre

Petit arbre. Pousser droit, mais pour quoi faire ?

lezard

Lézard